Des cuisses raffermies en un coup de bistouri

Des cuisses raffermies en un coup de bistouri

19/06/2015 | | chirurgie esthétique

Retenez bien ce mot « cruroplastie » si vous n’en avez pas encore entendu parler, sachez que cela ne va pas tarder.

Le lifting crural, ou plus couramment le lifting des cuisses est une intervention de chirurgie esthétique très ancienne, développée depuis les années soixante-dix, méconnue jusqu’à  nos jours, elle prend de la notoriété grâce à son rendu esthétique très satisfaisant.

Cette intervention permet de redonner aux femmes des cuisses fermes et jeunes, en éliminant la peau relâchée.

En effet, contre le processus de vieillissement surtout s’il est associé à un facteur héréditaire, les exercices sportifs ou l’utilisation de produit cosmétique s’avèrent inefficaces, seule la chirurgie esthétique permet un résultat satisfaisant et durable.

Dans quel cas peut-on avoir recours au lifting des cuisses ?

L’intervention consislifting des cuisses en Tunisiete en un réel rajeunissement de la peau des cuisses, elle est donc indiquée chez les personnes présentant des vergetures, une peau flasque et tombante, de façon générale, elle est indiquée à chaque fois qu’il y a un relâchement cutané.

Comment se déroule un lifting des cuisses ?

Dans la majorité des cas, le lifting est précédé par une lipoaspiration au niveau de la face interne des cuisses, ainsi le chirurgien garantit une bonne qualité de la peau au niveau de cette zone.

L’intervention proprement dite consiste en l’élimination des excès cutané par le biais de deux types d’incisions :

  • Incision verticale

Réservée aux patients présentant une quantité importante d’excès cutané, l’incision traverse la face interne de la cuisse de haut en bas en fonction de l’importance de l’excès.

  • Incision horizontale

Dédiée aux excès cutanés moyens et localisés au niveau de la région supérieure de la cuisse, l’incision laisse des cicatrices très discrètes, puisqu’elle part du pli de l’aine pour se terminer au niveau du pli fessier en passant par le pli inguinal (un sillon en haut des cuisses).

Un résultat satisfaisant et durable

Une fois la peau excisée et la tissu cutané sain redrapé, le chirurgien veille à réaliser des sutures profondes éliminant ainsi un éventuel affaissement et maintenant la cicatrice à l’intérieur des plis anatomiques.

Suite à un lifting des cuisses, la peau est bien tendue sans avoir l’air étirée et ce dès la sortie du bloc.

Les commentaires sont fermés.