La liposuccion : Reine des chirurgies esthétiques

10/09/2015 | | chirurgie esthétique

liposuccionDepuis une vingtaine d’années, les standards de la beauté ont beaucoup changé, la taille des seins, la forme du nez et surtout la coupe de cheveux.

Cependant, une seule variable n’a pas évolué depuis les années quatre-vingt-dix, c’est la silhouette.

Pour être belle il faut tout d’abord être mince, malgré, plusieurs essais pour décomplexer les rondeurs, une silhouette fine reste une exigence sociale.

Cependant, garder sa ligne est un exercice assez fastidieux, il faut calculer constamment les calories, faire attention à ce qu’on mange, des fois se priver des petits plaisirs de la vie mais aussi faire beaucoup de sport.

Chaque personne a son propre métabolisme, de ce fait, pour certains rester mince est assez facile et ne demande pas beaucoup d’effort, alors que pour d’autres c’est une pratique fatigante et qui peut dans certains cas se solder par un échec ce qui peut avoir un retentissement psychologique négatif.

Heureusement, la chirurgie esthétique propose une intervention qui permet d’éliminer les excès graisseux et affiner la silhouette c’est la liposuccion.

Développement de la lipoaspiration

C’est en 1974 que le docteur Giorgio Fisher (un dermatologue italien) a eu l’idée d’insérer un tube métallique à travers une incision minuscule afin d’éliminer la graisse et sans laisser une cicatrice.

Et d’année en année, les gestes opératoires et les appareils utilisés ont été améliorés pour aboutir à la liposuccion telle qu’on la connait, c’est-à-dire une intervention sûre, discrète et avec un grand taux de satisfaction.

Le succès de la liposuccion

L’engouement envers  la liposuccion a pris beaucoup de temps pour s’installer et cela s’explique par l’hésitation des patients à recourir à la chirurgie esthétique qui jusqu’à quelques années était réservé aux célébrités, mais aussi, le prix de l’intervention qui n’est pas à la portée de tout le monde même si grâce aux séjours esthétiques dans des pays tel que la Tunisie, la liposuccion ne cesse de se démocratiser.

Le regard de la société a aussi eu un impact négatif  sur la lipoaspiration.

Mais c’est en 2006, il y a eu un début de changement.

En effet, cette année est une date clé dans l’histoire de la liposuccion puisque elle marque le début de sa progression.

Chaque année, depuis 2006, le nombre des patients qui ont eu recours à la liposuccion ne cesse d’augmenter.

D’ailleurs, en 2006, le nombre de lipoaspiration au Royaume Uni avait augmenté de 90%, par rapport à 2005.

En 2014, la chirurgie esthétique se positionne encore une fois sur le podium de la chirurgie esthétique en étant l’intervention la plus pratiquée avec plus de 1.3 millions d’opérations dans le monde.

Les commentaires sont fermés.