Le lifting du front

Le lifting du front

02/10/2015 | | chirurgie esthétique

Malgré l’existence de plusieurs techniques pour traiter les disgrâces et les signes du vieillissement cellulaires (spécialement les rides) qui se développent au niveau du front, la demande des patients restent assez limitée.

De façon générale, les patients n’ont recours à la chirurgie esthétique que si les signes de vieillesses deviennent trop visibles, ou dans d’autres cas, les patients ignorent l’existence d’un lifting dédiée à la région frontale et consulte un spécialiste en chirurgie esthétique et plastique pour réaliser un lifting du visage.

lifiting-frontal-en-Tunisie

A qui s’adresse le lifting du front ?

Il faut savoir que le lifting du visage est une intervention globale qui doit être repoussée le plus possible, et que si une partie du visage développe des signes disgracieux très marqués il est possible d’agir de façon locale.

Ainsi le lifting du front est indiqué dans le cas où le patient nécessite un rajeunissement de la région frontale.

Il est aussi préconisé pour les personnes souffrant d’une déformation crânienne congénitale ou suite à un traumatisme.

Quel est l’objectif du lifting du front ?

Selon le contexte dans lequel le lifting a été indiqué, cette intervention de chirurgie esthétique permet d’éliminer les irrégularités au niveau du front et d’atténuer les rides d’expressions.

Comment se déroule un lifting du front ?

Le chirurgien n’agit pas uniquement sur le tissu cutané mais aussi sur les os.

En effet, pour éliminer les irrégularités, il est possible d’opter pour un limage de l’os frontal, mais cette procédure étant assez dangereuse surtout si l’os est fin, les chirurgiens préfèrent utiliser  des matériaux pour recouvrir l’os.

Le polyméthylméthacrylate est le matériau le plus utilisé dans les implants frontaux.

En effet, ces implants sont faciles à manier lors de l’intervention, ils offrent la meilleure résistance et sont les moins couteux.

Par contre leur inconvénient majeur est qu’ils sont susceptibles de se détacher après quelques années.

Actuellement des matériaux moins synthétiques et plus naturels sont en train d’être utilisés.

L’un de ses produits est  le ciment d’hydroxyapatite, il est utilisé depuis plus de dix ans, il possède une structure similaire à celle de l’os, par contre, il est moins résistant et plus couteux.

Les commentaires sont fermés.