La liposuccion est-elle durable ?

La liposuccion est-elle durable ?

31/08/2015 | | chirurgie esthétique

D’après les statistiques annuelles publiées par le Société Internationale de Chirurgie Esthétique et Plastique (ISAPS) la liposuccion est l’intervention de chirurgie esthétique la plus pratiquée dans le monde pour l’année 2014.

ventre plat

D’ailleurs, la lipoaspiration trône sur le podium des interventions à visée esthétique depuis quelques années.

Ceci est le résultat de plusieurs facteurs.

D’une part, la pression sociale qui exige de monsieur tout le monde d’avoir une silhouette fine et des contours bien dessinés.

Ensuite, le résultat de l’intervention qui est très satisfaisant.

D’autre part, la lipoaspiration est applicable sur toutes les parties de la silhouette que ce soit les bras, les seins, le ventre, les fesses, les hanches, les cuisses, les genoux, les mollets et même les chevilles.

Son action s’étend aussi au niveau du visage.

Un autre facteur qui encourage les gens à recourir à cette chirurgie esthétique c’est sa discrétion et l’absence de cicatrice postopératoire.

Cependant il existe un doute concernant la liposuccion et il concerne la longévité du résultat.

A la question, la liposuccion est-elle durable ?

La réponse théorique c’est OUI, mais en pratique, la réponse est un peu plus compliquée que ça.

Dans cet article nous percerons le mystère de la longévité de la lipoaspiration, mais, pour s’y faire il faut tout d’abord comprendre certains mécanismes physiologique et l’action de l’intervention.

  1. Les cellules graisseuses

Les cellules qui stockent la graisse dans l’organisme sont appelées adipocytes.

Après la puberté, ces cellules ne se multiplient plus.

En effet, le rôle des adipocytes est de stocker la graisse, ainsi plus elles accumulent de la graisse plus elles augmentent de volume.

  1. L’action de la liposuccion

La lipoaspiration permet l’élimination des cellules graisseuses.

En effet, quand le patient suit un régime alimentaire hyper protéiné il puise les lipides dans le stock de graisse qu’il a accumulé.

Idem lors de la pratique de sport, la graisse des adipocytes se transforme en glucose essentiel pour la formation des molécules d’énergie (ATP).

Ainsi les adipocytes diminuent de volume, et le patient perd du poids.

Quand cette action devient impossible à cause d’une graisse que l’organisme n’arrive pas à délocaliser, la lipoaspiration entre en jeu pour éliminer totalement les adipocytes.

Donc à la suite d’une liposuccion, il n’y a plus d’adipocytes au niveau de la zone traitée et donc il est impossible que cette zone reprenne du poids.

Les commentaires sont fermés.