Chirurgie intime : zoom sur la liposuccion du pubis

Chirurgie intime : zoom sur la liposuccion du pubis

25/04/2016 | | Non classé

Les zones intimes, comme les autres parties du corps, sont touchées aussi par la chirurgie esthétique. Chez certaines femme, le pubis ou encore appelé le mont de Venus peut être un peu trop gonflé engendrant un aspect tombé et moche de l’organe féminine.
Aujourd’hui, la chirurgie esthétique(La liposuccion du pubis) intervient pour remédier à ce problème qui complexe de nombreuses patientes tout en leur présentant une solution qui permettra de réduire l’épaisseur pubienne.

la liposuccion des pubis
Généralement, les patientes qui souhaitent réduire le volume de leur pubis ne le demande pas en particulier, mais cette dernière est plutôt associée à d’autres interventions comme le body lifting ou encore l’abdominoplastie.
C’est vraie qu’il s’agit cette fois de réduction de zone intime, mais cette intervention esthétique ressemble à toute liposuccion et doit se pratiquer sous les mêmes conditions cliniques que n’importe quelle autre chirurgie.
La liposuccion du mont de vénus se fait en utilisant des petites canules très fines et ce, pour avoir un résultat optimal et plus satisfaisant. Cela permettra de retirer la graisse en excès en plusieurs couches, de regalber le Mont de Vénus et de retirer la peau. Seulement s’il s’agit du cas de descente du pubis, le chirurgien sera mené à retirer l’excèdent cutané tout en réalisant une cicatrice horizontale juste en dessous du ventre. Pourtant, les cicatrises apparues en résultat de cette technique restent quasi-invisibles et ne dépasse pas 2, mesurant entre 3 à 4mm de long.
La liposuccion du Mont de Vénus nécessite alors, toujours comme toute autre liposuccion, une anesthésie locale ou sédation intraveineuse pour assurer encore plus de confort aux patientes, exige la mise d’une gaine abdominale pour une durée qui ne dépasse pas les 15 premiers jours ainsi qu’une abstinence au sport d’un mois.
Quant aux résultats finaux, ils sont très favorables et satisfaisants dans la majorité des cas et ne seront définitivement évalués et appréciés qu’après une période minimale de 3 mois.

Les commentaires sont fermés.