Augmentation mammaire : Quel Implant Choisir

Augmentation mammaire : Quel Implant Choisir

19/11/2015 | | chirurgie esthétique

implant mammaire typeAprès longue réflexion, vous avez enfin pris la décision de passer le cap et d’avoir une augmentation mammaire. Cependant, quand il en est de choisir son type d’implant mammaire, plusieurs choix vont s’ouvrir à vous. Cet article va discuter ces différents types d’implants mammaires afin d’en sortir les avantages et les inconvénients. Implants à l’eau physiologique ou au silicone ? Y en a-t-il d’autres ?

Tout d’abord, avant de détailler les différents implants disponibles sur le marché, il faut savoir que toutes les prothèses mammaires ont une enveloppe en silicone. Ce qui change c’est leur matériau de remplissage et leur forme finale. Bien sûr, le matériau de remplissage joue sur la consistance et le résultat post-chirurgie.

 Implants remplis d’eau physiologique :

Ces implants consistent en des enveloppes de silicone rempli d’eau physiologique. Ces implants sont insérés vides et puis remplis d’eau salée à 9% quand ils sont en place. Il s’agit des prothèses les plus sûres. En effet, dans le cas d’une rupture, l’eau est absorbée par le corps et ne constitue aucun danger pour la femme.

Bien sûr, les effets de cette rupture vont se ressentir très rapidement avec le changement de forme et la diminution de la taille du sein touché. Il faudra alors consulter au plus vite son chirurgien pour remplacer l’implant mammaire.

Implants remplis de gel silicone :

Il s’agit d’enveloppes de silicone pré-remplies avec du gel de silicone. Au touché, ce gel a une consistance qui ressemble à la graisse humaine, constituant majeur des seins. Ceci donne aux seins une apparence plus naturelle selon la plupart des femmes.

Les implants en silicone peuvent prendre plusieurs formes à savoir rond, anatomique ou asymétrique. Ceci dépend toujours du résultat voulu par la patiente.

En cas de rupture de l’un de ces implants, le résultat ne se verra pas immédiatement. En effet, le gel de silicone restera piégé dans la capsule fibreuse qui se forme autour de l’implant mammaire. De ce fait, cette rupture reste silencieuse. Après plusieurs années, les médecins estiment aujourd’hui que la fuite de silicone d’un implant n’est pas suffisante pour causer des dégâts à long terme comme des problèmes de reproduction ou le cancer. Cependant, cette rupture peut causer des douleurs chroniques ainsi que le changement du contour et de la forme du sein.

De ce fait, les chirurgiens conseillent son extraction chirurgicale. Il faut savoir que durant la même opération, un nouvel implant peut être inséré pour remplacer l’ancien.

Les commentaires sont fermés.