Chirurgie esthétique : les bons remèdes à la transpiration excessive des aisselles

19/04/2016 | | Non classé

La production excessive de sueur ou encore appelée l’hyperhidrose est un problème qui ennuie de nombreuses personnes et arrive à devenir un vrai complexe.
Scientifiquement parlant, le corps est mené à produire de la sueur pour aider à contrôler sa température, ce qui est très normal et revient en général à des causes connues à savoir le fait de faire de l’exercice, la chaleur, l’état de peur ou de nervosité etc.
En revanche, cela peut être anormal chez les personnes souffrantes de transpiration excessive où la quantité de sueur produite est plus élevée qu’au seuil normal et la sudation peut se produire lorsque la température est fraîche.
Cette anomalie qui devient parfois une véritable infirmité empêchant les personnes en question de s’habiller comme elles le souhaitent. C’est pourquoi l’intervention chirurgicale contre l’hyperhidrose vient pour corriger ce problème traumatisant tout en permettant aux patients d’avoir une vie sans complexes.
l’hyperhidrose chirurgie esthetique tunisie

l’hyperhidrose  :Quelles solutions chirurgicales pour diminuer la transpiration des aisselles ?

Nous pouvons ainsi distinguer deux types d’intervention permettant de réduire la sueur des aisselles. Dans un premier temps, nous pouvons évoquer l’intervention de l’hyperhidrose axillaire qui consiste à pratiquer une incision dans le creux axillaire lui permettant de soulever la peau et de peler les glandes sous-cutanées.
Elle est une intervention sans cicatrices et qui ne demande qu’une anesthésie locale et une hospitalisation en ambulatoire. Les résultats sont très bons, permettant d’éliminer l’excessivité de sueur et la repousse de poils au niveau des aisselles.
D’autre part, L’élimination de la transpiration peut être aussi traitée par injection de toxine botulique, ce qui est utilisé pour lutter contre l’hyperhidrose focale des aisselles et des mains. La technique consiste à injecter du produit chimique (de la toxine botulique) dans les zones appropriées et ce, pour bloquer les signaux des nerfs aux glandes sudoripares.
Malgré que ce traitement s’avère efficace, il présente un inconvénient qui se manifeste par les sensations de douleurs et de maux de tête lors et après l’intervention.
Enfin, Le choix de l’une des deux traitements se fait par le chirurgien esthétique qui personnalisera l’intervention selon le cas du patient en question.

Les commentaires sont fermés.