Lifting des cuisses Tunisie

18/08/2016 | | chirurgie esthétique

lifting cuisses tunisiele  lifting cuisses Tunisie est une opération qui réduit la quantité de l’excès de peau sur les cuisses. Les procédures peuvent être limitées à une seule zone localisée de la cuisse ou peuvent être étendues pour inclure toute la région. Elle est réalisée sous anesthésie générale et laisse des cicatrices cachées, autant que possible sous le pli de la fesse ou l’aine.

Lifting cuisses Tunisie : détails de l’intervention :

le lifting cuisses Tunisie prend entre une heure 40 minutes et deux heures, au cours de cette intervention, le chirurgien commence par effectuer une petite incision qui lui permettra de décoller la peau de la face interne de la cuisse puisqu’elle est située au niveau du pli de l’aine pour pouvoir la tirer par la suite vers le haut afin d’enlever l’excédent de la peau. Cette intervention se fait sous anesthésie générale et nécessite généralement une nuit d’hospitalisation, pour que le chirurgien puisse suivre les suites opératoires.

Suite à un lifting cuisses Tunisie, le chirurgien vous préconisera un arrêt de travail pour une période d’un mois ou que vous puissiez vous remettre.

La cicatrisation de la zone peut parfois être gênante et difficile à traiter chez certaines patientes et ce vu l’emplacement de la cicatrice

Porter un panty compressif sera conseillé suite à un lifting des cuisses pour avoir un résultat plus efficace, le patient ou la patiente devra donc le porter pendant au moins trois semaines.

Le résultat de ce type d’intervention est généralement satisfaisant et le fait de le remarquer devient possible à partir de 3 mois. Faire confiance à l’un de nos chirurgiens qualifiés et lui confier votre lifting cuisses Tunisie vous permet d’avoir un résultat satisfaisant avec de simples suites opératoires.

Les Suites opératoires d’un lifting cuisses Tunisie:

Il y a quelques années encore, l’incision, placée dans le pli de l’aine, avait tendance à redescendre un peu du fait des lois de la pesanteur. Désormais, cet inconvénient est maîtrisé. La cicatrice, placée très bas, entre le périnée et le pli fessier, est dissimulée dans la toison du pubis et, de ce fait, extrêmement discrète. En contrepartie, du fait de son emplacement, elle requiert, durant quelque temps après l’intervention, des soins d’hygiène rigoureux et des précautions destinées à empêcher que la cicatrice ne s’élargisse. Des soins de kinésithérapie peuvent alors être prescrits pour éviter ces risques. Il faut compter une période d’au moins six semaines avant de reprendre une activité sportive. L’amélioration définitive du galbe de la cuisse se constate après une période d’environ six à dix mois.

Les commentaires sont fermés.